• Crusader Kings III Available Now!

    The realm rejoices as Paradox Interactive announces the launch of Crusader Kings III, the latest entry in the publisher’s grand strategy role-playing game franchise. Advisors may now jockey for positions of influence and adversaries should save their schemes for another day, because on this day Crusader Kings III can be purchased on Steam, the Paradox Store, and other major online retailers.


    Real Strategy Requires Cunning

Lord_Klou

Un bourre tous, tous bourrins
46 Badges
Dec 26, 2003
5.088
3
  • Stellaris: Synthetic Dawn
  • Pride of Nations
  • Crusader Kings II: Way of Life
  • Pillars of Eternity
  • Europa Universalis IV: Common Sense
  • Stellaris
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Digital Anniversary Edition
  • Stellaris: Leviathans Story Pack
  • Stellaris - Path to Destruction bundle
  • 500k Club
  • Age of Wonders III
  • Age of Wonders
  • Stellaris: Humanoids Species Pack
  • Stellaris: Apocalypse
  • Stellaris: Distant Stars
  • Shadowrun Returns
  • Shadowrun: Dragonfall
  • Shadowrun: Hong Kong
  • Stellaris: Megacorp
  • Stellaris: Ancient Relics
  • Hearts of Iron III
  • Hearts of Iron II: Armageddon
  • Crusader Kings II
  • Crusader Kings II: Charlemagne
  • Crusader Kings II: Rajas of India
  • Crusader Kings II: Sword of Islam
  • Europa Universalis III
  • Europa Universalis IV: Conquest of Paradise
  • Europa Universalis IV: Wealth of Nations
  • Europa Universalis IV: Call to arms event
  • For the Motherland
  • Arsenal of Democracy
  • Europa Universalis III Complete
  • Magicka
  • Europa Universalis III Complete
  • Victoria: Revolutions
  • Semper Fi
  • Victoria 2
  • Victoria 2: A House Divided
  • Victoria 2: Heart of Darkness
  • Warlock 2: The Exiled
  • Warlock 2: Wrath of the Nagas
Last edited:

Lord_Klou

Un bourre tous, tous bourrins
46 Badges
Dec 26, 2003
5.088
3
  • Stellaris: Synthetic Dawn
  • Pride of Nations
  • Crusader Kings II: Way of Life
  • Pillars of Eternity
  • Europa Universalis IV: Common Sense
  • Stellaris
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Digital Anniversary Edition
  • Stellaris: Leviathans Story Pack
  • Stellaris - Path to Destruction bundle
  • 500k Club
  • Age of Wonders III
  • Age of Wonders
  • Stellaris: Humanoids Species Pack
  • Stellaris: Apocalypse
  • Stellaris: Distant Stars
  • Shadowrun Returns
  • Shadowrun: Dragonfall
  • Shadowrun: Hong Kong
  • Stellaris: Megacorp
  • Stellaris: Ancient Relics
  • Hearts of Iron III
  • Hearts of Iron II: Armageddon
  • Crusader Kings II
  • Crusader Kings II: Charlemagne
  • Crusader Kings II: Rajas of India
  • Crusader Kings II: Sword of Islam
  • Europa Universalis III
  • Europa Universalis IV: Conquest of Paradise
  • Europa Universalis IV: Wealth of Nations
  • Europa Universalis IV: Call to arms event
  • For the Motherland
  • Arsenal of Democracy
  • Europa Universalis III Complete
  • Magicka
  • Europa Universalis III Complete
  • Victoria: Revolutions
  • Semper Fi
  • Victoria 2
  • Victoria 2: A House Divided
  • Victoria 2: Heart of Darkness
  • Warlock 2: The Exiled
  • Warlock 2: Wrath of the Nagas
1419 : l’entretien d’embauche

1419 : l’entretien d’embauche

Le Président Directeur Général, confortablement assis dans un siège relaxant, se tenait le menton dans la main droite tout en relisant le CV du candidat. A sa gauche son DRD* faisait de même avec la copie du document en question, les sourcils froncés. A sa droite le Têtologue (Freud était encore loin et le mot « psychologie » encore plus mais on savait déjà jauger les gens sur leur bonne mine selon le vieil adage que l’habit fait le moine) avait reposé son propre document sur la table de marbre noir et observait le candidat. Ce dernier, assis face à eux sur une simple chaise en bois rudimentaire, avait l’aspect encore jeune, blond, chevelu, à la barbe soignée. Il lui rendit son regard avec une tranquille assurance qui confinait presque à de l’arrogance. Etonnant si l’on considérait sa situation actuelle mais pas tellement en fait au vu de sa naissance. Ah ces fils à papa… Le PDG interrompit les cogitations de ses subordonnés en s’adressant au candidat :

- J’avoue que votre candidature spontanée nous a fortement surpris. On vous croyait retiré des affaires depuis un moment, dit-il.
- Je l’étais.
- Licencié pour cause économique suite à la faillite de votre petite entreprise familiale, n’est-ce pas ? demanda le DRD.
- Ouais. Enfin petite faudrait pas abuser : après 2000 ans de prospérité je vous jure que ça fout les boules.
- Et comment ont réagi les autres membres de votre famille ? questionna le Têtologue.
- Pas très bien à vrai dire. Ma sœur Aphrodite fait le tapin quelque part dans un bordel de Constantinople. Quand à mon père Zeus… le pauvre il se contente de faire le monsieur météo dans un petit bled paumé pour quelques gardiens de chèvres. Pathétique.

- Et qu’est-ce qui vous fait croire que vous-même avez les moyens de rebondir ? interrogea perfidement le DRD.
- Je suis là, non ? répondit le candidat sans se démonter.
- Justement, reprit le PDG. Pourquoi nous ? Pourquoi pas la Compagnie du Christ ou Allah Akhbar Unlimited ?
- Parce que j’en ai marre des CDD : j’ai eu un contrat avec la Allah Akhbar Unlimited entre le VIIe et le IXe siècle. Pareil avec la Compagnie du Christ à l’occasion de leurs croisades. Mais à chaque fois ça s’arrête au bout de deux siècles. Pourtant à chaque fois j’ai explosé mes objectifs. J’ai passé l’âge d’être considéré comme un stagiaire : je veux un CDI et vous pouvez m’en fournir un. Vous avez besoin de moi.
- Je vous trouve bien sûr de vous, rétorqua le Têtologue : depuis un millénaire on domine le marché. A notre façon plus moderne, plus subtile, plus insidieuse. En quoi vos méthodes obsolètes pourraient-elles bien nous être utiles ?

- C’est justement votre problème : votre subtilité. Parfois il faut savoir foncer. Et de ce point de vue je suis le meilleur, vous ne pouvez pas le nier.
- Présenté comme ça c’est assez séduisant, dit le DRD. On peut toujours essayer un contrat nouvelle embauche de deux siècles. Si vous ne donnez pas satisfaction c’est la porte.
- Non. Vous avez mon CV en mains vous savez ce que je vaux, les chiffres parlent pour moi. Je mérite un CDI et je le veux.
- Très bien, concéda le PDG. Vous êtes embauché monsieur Arès. Bienvenue chez Satan gmbh, lui dit Lucifer en se levant pour lui serrer la main bientôt imité par son DRD Belzébuth et le Têtologue Méphistophélès.


* DRD : Directeur des Ressources Diaboliques
 

Lord_Klou

Un bourre tous, tous bourrins
46 Badges
Dec 26, 2003
5.088
3
  • Stellaris: Synthetic Dawn
  • Pride of Nations
  • Crusader Kings II: Way of Life
  • Pillars of Eternity
  • Europa Universalis IV: Common Sense
  • Stellaris
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Digital Anniversary Edition
  • Stellaris: Leviathans Story Pack
  • Stellaris - Path to Destruction bundle
  • 500k Club
  • Age of Wonders III
  • Age of Wonders
  • Stellaris: Humanoids Species Pack
  • Stellaris: Apocalypse
  • Stellaris: Distant Stars
  • Shadowrun Returns
  • Shadowrun: Dragonfall
  • Shadowrun: Hong Kong
  • Stellaris: Megacorp
  • Stellaris: Ancient Relics
  • Hearts of Iron III
  • Hearts of Iron II: Armageddon
  • Crusader Kings II
  • Crusader Kings II: Charlemagne
  • Crusader Kings II: Rajas of India
  • Crusader Kings II: Sword of Islam
  • Europa Universalis III
  • Europa Universalis IV: Conquest of Paradise
  • Europa Universalis IV: Wealth of Nations
  • Europa Universalis IV: Call to arms event
  • For the Motherland
  • Arsenal of Democracy
  • Europa Universalis III Complete
  • Magicka
  • Europa Universalis III Complete
  • Victoria: Revolutions
  • Semper Fi
  • Victoria 2
  • Victoria 2: A House Divided
  • Victoria 2: Heart of Darkness
  • Warlock 2: The Exiled
  • Warlock 2: Wrath of the Nagas
Sans foi ni loi : tu fais ce que tu veux niveau AAR, t'es même pas obligé d'en faire un. Dans cette enfilade on respire la liberté à pleins poumons ;)
 

unmerged(25981)

Le Grich'ti Guili
Feb 20, 2004
2.043
0
Accessoirement, on pourrait aussi respirer le soufre du Diable Gros Bill...

Mais ça c'est une bonne intro !
 

Lord_Klou

Un bourre tous, tous bourrins
46 Badges
Dec 26, 2003
5.088
3
  • Stellaris: Synthetic Dawn
  • Pride of Nations
  • Crusader Kings II: Way of Life
  • Pillars of Eternity
  • Europa Universalis IV: Common Sense
  • Stellaris
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Galaxy Edition
  • Stellaris: Digital Anniversary Edition
  • Stellaris: Leviathans Story Pack
  • Stellaris - Path to Destruction bundle
  • 500k Club
  • Age of Wonders III
  • Age of Wonders
  • Stellaris: Humanoids Species Pack
  • Stellaris: Apocalypse
  • Stellaris: Distant Stars
  • Shadowrun Returns
  • Shadowrun: Dragonfall
  • Shadowrun: Hong Kong
  • Stellaris: Megacorp
  • Stellaris: Ancient Relics
  • Hearts of Iron III
  • Hearts of Iron II: Armageddon
  • Crusader Kings II
  • Crusader Kings II: Charlemagne
  • Crusader Kings II: Rajas of India
  • Crusader Kings II: Sword of Islam
  • Europa Universalis III
  • Europa Universalis IV: Conquest of Paradise
  • Europa Universalis IV: Wealth of Nations
  • Europa Universalis IV: Call to arms event
  • For the Motherland
  • Arsenal of Democracy
  • Europa Universalis III Complete
  • Magicka
  • Europa Universalis III Complete
  • Victoria: Revolutions
  • Semper Fi
  • Victoria 2
  • Victoria 2: A House Divided
  • Victoria 2: Heart of Darkness
  • Warlock 2: The Exiled
  • Warlock 2: Wrath of the Nagas
L’apparition

L'apparition

« Le Jeudi 11 Février 1419, à l'âge de 14 ans, Bernat ramasse du bois près d'un ruisseau de Lourdos, quand il entend un grand bruit, comme celui d'une tempête. Il regarde autour de lui : ni les arbres, ni l'eau ne bougent. Il entend à nouveau le bruit de tempête. Effrayé, il lève la tête et perd tout pouvoir de parole et de pensée. Un nuage doré émerge d'une grotte voisine, suivi d'une entité, qu'il perçoit comme un bel homme, qui se place juste au-dessus d'un buisson agité comme par un vent violent. L’homme est vêtu de blanc, avec une ceinture bleue, une rose jaune à chaque pied, un chapelet à son bras. Lorsque « l’homme » regarde Bernat, toute peur le quitte, mais aussi toute conscience de l'endroit où il peut se trouver. Il veut prier mais, lorsqu'il tente de lever la main vers son front, son bras reste paralysé. Ce n'est qu'après que « l’homme » ait fait le signe de croix que Bernat peut en faire autant.
Quand l'histoire est connue, elle est reçue avec incrédulité par les autorités locales et les prêtres. Le père Peyramalle, curé de la ville, se montre particulièrement irrité et suggére que l’homme fasse fleurir un rosier devant toute la foule pour convaincre tout le monde. Lorsque Bernat présente cette requête du prêtre local à l’homme, celui-ci se contente se sourire.


La grotte :


Pendant 15 jours, l’homme apparaît à Bernat et leurs conversations portent surtout sur l'érection d'une chapelle et l'organisation de processions. Parfois, le dialogue semble totalement absurde : un jour, l’homme ordonne à Bernat d'aller se laver et boire à la source. Bernat en cherche une, n'en trouve pas et, en désespoir de cause, se met à creuser le sable. De l'eau apparaît et remplit le trou, transformant le sol en boue. Bernat essaye de se laver et ne réussit qu'à se barbouiller le visage de boue. La foule se moque de lui, surtout lorsqu'il tente de boire l'eau puis de manger l'herbe, après que l'entité lui ait intimé l'ordre d'aller manger de cette herbe qui pousse là-bas ! Le lendemain, un petit filet d'eau claire coule à l'endroit creusé. Un aveugle, Louis Bouriettos, se lave les yeux à la source et recouvre la vue. Un bébé mourant est guéri. Le comportement de la foule change radicalement, et le ridicule fit place à l'acceptation fanatique.



La phase suivante des apparitions est marquée par une demande de pénitence. Bernat reçoit l'ordre d'embrasser le sol pour les pêcheurs. Le jeune garçon, et tous ceux qui sont là, se mettent à embrasser la terre en signe d'humilité.
Une autre constatation importante concerne l'état de transe dans lequel est plongé Bernat. Un apothicaire, le vieux Bouzous, ayant décidé de démontrer qu'il n'était qu'un malade mental, se livre sur lui à une expérience. Il observe l'application d'une bougie enflammée pendant 15 mn, sur la main de Bernat. Lorsqu'il a terminé ses prières, il vit l'extase quitter son visage : « Je lui demandai de me montrer sa main gauche. Je l'examinai avec grand soin sans trouver la moindre trace de brûlure. Je demandai à la personne qui tenait la bougie de la rallumer et de me la donner. Je la plaçai plusieurs fois de suite sous la main gauche de Bernat mais il l'enleva vivement en disant "Vous me brûlez !" J'enregistre ce fait tel que je l'ai vu, sans essayer de l'expliquer.


Bernat en pleine extase mystique :


Sire, voici l’histoire telle qu’on me l’a rapportée. Le jeune Bernat prétend que « l’homme » l’a chargé d’un message à votre intention. L’aura de Sainteté dont le bon peuple l’affuble serait certainement du meilleur effet pour votre réputation aussi je me permets de vous conseillez d’accepter de le recevoir.
Signé : Monseigneur Mirabile, achevèque de Perpignan.


Le roi Alfonso, cinquième du nom referma la lettre en souriant. Il se tourna vers sa petite cour d’Aragon, peuplée de bons gros seigneurs paillards, poètes et bons vivants, bien entourés de femmes légères et d’artistes divers.
- Messieurs, nous allons avoir de la distraction : un petit berger va venir nous rendre visite. Il semble que Dieu en personne nous l’envoie.
Un éclat de rire général retentit.


Quelque part en Enfer des observateurs attentifs n’en perdent pas une miette.

- Alors là, franchement j’en suis sur le cul, je suis impatient de voir la suite, dit Méphistophélès d’un ton clairement admiratif.
- Je vous l’avais bien dit : deux siècles d’expérience chez chacun de vos concurrents. Je connais leurs méthodes par cœur, se vanta Arès.
- Moi j’ai toujours rien compris, gémit Belzébuth. En quoi ça fait avancer le schmilblick tout ce cirque ?
- Et c’est moi qu’on accusait de manquer de subtilité ? questionna perfidement Arès.
- En tout cas c’est pas moi qui ait l’air con avec des roses jaunes au pied ! Enfin de la part d’un Grec ça ne m’étonne guère, persifla Belzébuth.
- Tu me préfères plus viril ? comme ça ?


- Ou comme ça ?


- Allons Bebel, on ne va tout de même pas reprocher à notre nouvelle recrue d’adopter l’approche biaisée qui fait le succès de la boîte depuis le coup de la pomme, corrigea Lucifer. Moi aussi je suis impatient de voir la suite de son plan-marketing : allons-y.

Le Seigneur des Ténèbres étendit la main vers le miroir d’observation dont la surface sembla bouillonner avant de se stabiliser à nouveau sur la salle du trône d’Alfonso. Cette fois plus question de banquet : le roi se tenait avec toute la dignité possible sur son trône, les courtisans rangées en deux impressionnantes rangées silencieuses de part et d’autre. Le petit berger, habillé très simplement mais propre, avançait timidement, un éclat lumineux dans le regard. Il alla jusqu’au pied du trône et s’inclina respectueusement devant son suzerain :

- Vot’ majesté. J’étions bien content qu’vous m’recevions, peuchère dit l’enfant.
- Comment pourrais-je refuser de recevoir un messager du ciel ? répondit ironiquement Alfonso, ce qui déclencha des rires serviles parmi les courtisans.
Le jeune homme se tourna vers les courtisans avec un regard sévère :
- Mécréants qu’vous êtes ed’rire ! Not’ Seigneur l’est pas content d’vous, oh ça non, fan de chichourle ! I m’l’a bien dit l’ange ed’lumière ! Qu’vous feriez bien d’vous r’pentir, pour ça oui !
- Et pourquoi donc notre Dieu serait mécontent de nous, mon enfant ? demanda le roi qui s’amusait beaucoup.
- Parce que vous tolérez les mécréants, c’te blague ! Pis qu’vous vous euh… vautrez dans’l luxe et la sculpture, qu’i m’a dit l’ange.
- La sculpture ?
- J’étions pas bien sûr de c’mot-là. J’suis qu’un pauv’ paysan not’ Sire.
- La luxure sans doute ? suggéra le souverain.
- Voila, not’Sire ! La luxure, j’comprenions pas bien c’qu’e c’est mais c’est mal. Pis aussi qu’dans vos terres en Italie c’étions encore pis qu’ici. Et qu’vous serez damné pour la peine qu’vous faites mal vot’ boulot ed’roi qu’est d’être un modèle ed’chrétien. Vla c’qu’i m’a dit l’ange, sauf respect not’ majesté.

Les courtisans commençaient à gronder de façon menaçante devant ce paysan qui osait accuser le roi et toute la cour. Alfonso les fit taire d’un geste bien qu’il commença à s’amuser un peu moins :
- Et sans doute ton ange t’a-t-il donné un signe irréfutable pour que la cour s’incline devant la divine provenance de ce message ?
- Non, not’ Sire.
- Alors comment puis-je te croire, mon enfant ?
- I m’a dit qu’i viendra quand c’est qu’vous m’recevrez.
- Et où est-il donc ?

-ICI.



L’être étincelant apparut au-dessus de Bernat qui le contemplait, extatique. Le roi tomba à genoux ainsi que toute la cour, terrifiée.
- ORGUEIL. ENVIE. GOURMANDISE. LUXURE. COLERE. AVARICE. PARESSE. TA COUR EST CORROMPUE. TU ES CORROMPU. LA REDEMPTION PASSE PAR L’AME PURE DE CET ENFANT. ECOUTE ET OBEIS.

La lumière s’intensifia au point d’être insoutenable et l’être disparut. Alfonso et sa cour regardaient l’enfant avec une immense terreur. Certains devraient changer de sous-vêtements rapidement. Le jeune Bernat avait désormais toute leur attention :
- Alors l’ange i m’a dit comme ça qu’fallait prendre les armes pour l’Christ-roi, peuchère !
 
Last edited:

Disturbman

RIP
7 Badges
Jul 18, 2003
5.004
0
  • Crusader Kings II
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • Victoria 2
  • 500k Club
Voilà, c'est confirmé. Après un petit passage à vide Klou revient en grande forme pour nous livrer une nouvelle saga. Elle s'annonce aussi passionnante et poilante que les aventures de ses anglais à plumes mais sans poils.
 
Feb 5, 2005
307
0
Juan 2 , Roi de castille .

De Nombreuses rumeurs font états d'apparitions divines dans la vaste péninsule ibérique , plus particulièrement chez les voisins de l'est , en Aragon surnommée La tiera de dios

Dans une des plus grande pièce du royaume 2 hommes s'affrontent,
les bruits d'épée retantissent d'un bruit si sec et si intense , que la dureté de ce combat est perceptible rien que par le son...


- Monseigneur ahhhhhnn , vous etes plustot coriaaarghhhhh , coriace aujourd'hui , ahn , mais ...mais qu'est-ce qui vous mes dans un état pareil???
- C'est cette fichu campagne ... elle m'a couté une fortune , tous cela a cause de .agh. cette incapable de garcia-aaaaaillle FAITE UN PEU ATTENTION BON SANG vous allez me charcuter je suis tous de meme votre Roi !
- Hum ... pardon seigneur ... , mais le chevalier se rapprocha du Roi et lui parla dans l'oreille afin que les serfs n'entendent pas ,écoutez-moi j'aieu evnt de certaines informations comme quoi le Prince d'Aragon aurait eu un contact avec un ange ...
- Avec un ange ? comment ca?
- Hum allons nous installer dans la salle d'arme proposa le chevalier , Juan II acquiesa , une fois débarrasé de leur ferailles et installé le chevalier raconta
http://forum.paradoxplaza.com/forum/showpost.php?p=4773886&postcount=7dans les détails els plus fins
- Dios mio ... Iruetta venez ici immédiatement ! un petit personnage bossu et amoché par le temps apparu en boitant . Irrueta on ami , envoyé ce message à notre ami Alfonso V s'il-vous-plait dit Juan II sur un ton anormalement amicale et bienfesant.
- Je pars sur le champs seigneur lui répondit Iruetta . Et il repartit titubant ...
- Bien dit le Roi au chevalier , vous , vous partez immédiatement pour grenade et vous mettez fin au siège , quant a garcia cet incapable vous essayer de me le ramenez vivant .
- Bien seigneur. Et il partit ...


Quelques jours plustard en Aragon , a la cours du Roi Alfonso 5 ...

- Iruettaaaa , VOUS , ICI , ca fait plaisir de voue voir s'exclama Alfonso .
- Bien le bonjour mon bon prince ... dit iruetta esquissant un léger sourire.
- Voici une missive de mon sage seigneur ...


Très chèr ami , après avoir entendu l'histoire bouleversante qui a secoué votre royaume , j'ai décidé de vous appuyer et de prendre part avec vous aux guerres que le seigneur vous destina ...

Je vous propose de commencer par laver la terre ou se trouve le siège de notre bien aimée Eglise , cette terre ou tout n'est plus qu'avidité , corruption et orgueil , où les monarques sont devenus décadant après avoir piller les richesses de notre sainte-mère l'Eglise .

Je vous aiderais donc dans cette campagne contre les Rois fils de Satan tout en écrasant l'infame maladie qui nous ronge à l'intérieur meme de notre terre , les maures !


Juan II Roi de Castille .

- Vous direz à votre Roi que j'accepte son aide et que nous partons dès qu'il m'aura rejoin a valence avec ses troupes !
- Bien messire ...

Les troupes Aragonaises et Castillanes se rendirent maitresses du tiers de l'italie , le sud pour l'aragon et l'ouest pour l'espagne , afin de ménager les valeureux guerriers Ibères , l'Aliance décida de signé la paix en fesant payer le prix fort aux Italiens avec la disparitions de 2 royaumes et l'amputation de la moitié de son territoire à l'Etat du Pape...

Mais qui sait quand la guerre contre les impures reprendra ...
 
Last edited:

Disturbman

RIP
7 Badges
Jul 18, 2003
5.004
0
  • Crusader Kings II
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • Victoria 2
  • 500k Club
Maradonazz said:
Bon j'ai essayé de faire une suite, c'est pas génial ms bon :p ^^
Ca va. :)

Je pense que pour améliorer les choses il faudrait :
1/ numerroter tes rois en chiffres romains.
2/ mettre des majuscules aux noms propres.
3/ éviter de sauter des lignes dans un dialogue.
4/ donner uen couleur à chaque eprsonnage pour faciliter la reconnaissance "vocale" (mais tout le monde n'apprécie aps et ce n'est pas obligatoire).

Après si tu désire vraiment augmenter la qualité de ton écriture il faudrait :
1/ approfondir le contexte, lieu, unité de temps...
2/ explicité (je ne vois pas comment formuler l'idée autrement) les dialogues. Par exemple en ajoutant des indications sur les mouvements des personnages, leur état...
3/ éviter l'utilisation des verbes Faire, Etre et Avoir au maximum et reformuler tes phrases pour évincer ces facilités du langage parlé.
4/ bannir les répétitions pour varier ton répertoire d'expression.

Mais bon il faut vraiment avoir envie de le faire, et le temps aussi. ;)
 

Disturbman

RIP
7 Badges
Jul 18, 2003
5.004
0
  • Crusader Kings II
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • Victoria 2
  • 500k Club
Maradonazz said:
eheh ok ^^ je ferais attention a ca la prochaine fois
Mes propos n'étaient que de humbles suggestions. Mais si tu veux en tenir compte tu peux toujours éditer ton premier post. ;) :p
 

unmerged(43599)

Pontifex Maximus des AAR's
Apr 26, 2005
4.535
0
cognomen.skyrock.com
session 1 - aar 1

L'âge des Hommes a pris fin...
Le temps des Orques est arrivé !​

Certes, les petits hobbits ont détruits l'anneaux de Pouvoir, l'Unique. Provoquant la chute de Barad-dûr et l'annihilation de Sauron et des Nazgûl. Mais les orques, eux, sont toujours là ....


Pendant plus de 100 ans, le roi Elasar et son fils et héritier Eldarion, souverain des Royaumes-Réunifiès, chassent les orques dans tout les recoins de la terre du Milieu. Ne sachant plus où trouver un abris pour survivre à cause des attaques des numénoréens et d'autres peuples tel que ceux du Rohan, ou les nains de Dâle, les elves d'Eradior et compagnie, les orques sont de moins en moins nombreux.

C'est dans cette situation là que les chefs des différentes tribues orques, ourouk-hais, trolls, gobelins, olog-hais, .... se sont unis pour trouver une terre plus sûr pour les leurs. C'est ainsi qu'ils ont pris place dans les régions d'Anatolie après une longue traversée des océans et le passage des steppes de Sibérie, des deserts de Parthie, ....


--> Le chef olog-hai Syllarach entreins de tuer de ses propres mains le dernier empereur romain.

A peine installer, les tribus s'attaquent deja à leurs nouveaux voisins. Il annexe une petite peuple d'Anatolie de l'Ouest, une peuplade si petite que nul ne sait plus comment elle s'appel. Puis, ils portent leur attention sur l'empire romain d'orien. En moins de deux mois, les orques mangent de la bonne chaire bizantine. C'est Syllarach, chef des troupes qui ont pris la ville, qui tua de ses mains l'empereur Basilos, barsilus, barasolis, ..., bah, aucune importance de savoir son nom, il n'etait pas très comestible de toute facon.

--> carte pour expliquer la géo-politique de l'empire.

Nous pouvons voir sur la carte (sauf si vous etes daltonien, j'en suis désolé) la situation géographique de l'empire orque. En rouge est la région "d'origine" de ces créatures des enfers. Et en orange, c'est que prévoit les anciens et les chefs pour garantir à l'empire une bonne situation de survie dans le monde.

L'empire des orques s'appel maintenant... GORGOROTH !!!
 

unmerged(38930)

zerotoupil's king
Jan 28, 2005
4.299
0
Bravo à tous
On sent de la bonne humeur dans la partie à suivre :D

Chapô particulier à l'intro klouesque qui part très fort et met la barre très très haute.
je comprends complétement l'angoisse de Maradonazz devant le post blanc après avoir lu les débuts de Klou :rolleyes:
:D
 

hopswitz

Je pense donc je suisse
15 Badges
Nov 19, 2004
2.354
0
  • Cities in Motion
  • Crusader Kings II
  • Crusader Kings II: Sword of Islam
  • Europa Universalis III
  • Europa Universalis III Complete
  • Heir to the Throne
  • Europa Universalis III Complete
  • King Arthur II
  • Magicka
  • Europa Universalis III Complete
  • Warlock 2: The Exiled
  • 500k Club
  • Europa Universalis III: Collection
  • Magicka 2
La Génèse

Dans la petite contrée d’Austria, vivait paisiblement son bon roi, sa reine et leurs sujets. On se situait en l’an de grâce 1419 et le pays était alors un simple royaume exiguë dans les régions alpines. La vie y était plutôt paisible et les guerres peu nombreuses. Mais au loin, dans toutes l’europe grondait déjà les tambours de guerres, la France était en feu , l’Italie voyait les troupes ibériques piller les villages, l’ex empire byzantin tombait aux mains des turcs. Même contrées lointaines de moscovies redoublaient d’agitaition. Le monde plissait sous la folie dévastatrice des hommes et la guerre était imminente.

Le bon roi pris sa décision, il était encore temps d’assurer à son royaume une prospérité nécessaire pour lever des troupes contre ces futurs envahisseurs qui le menaçaient maintenant. Mais pour cela il lui fallait un leader, un chef une personne qui puisse diriger le pays d’une main de fer et d’un esprit de conquérant. Bref il lui fallait un rejeton.

- Hep boniche, viendez voir qu’j’vous fasse un marmot.
-Comment? Qu’est ce que vous voulez mon amour?
- Oh là là j’voulais juste que vous veniez par là que j’vous dépoussière le derrière!
-Ah d’accord mais il fallait le dire plus tôt mon chérie, j’arrive tout de suite.

CENSURED

C’est alors que s’ensuivie une bataille terrible. Les bons soldats du roi se placèrent en rang serré, mais alors qu’un individu plus pressé que les autres sorti des rangs, ce fut toute la troupe qui s’élança derrière lui, vers leur cible. Chacun voulait prouver aux autres qu’il était l’élu et qu’il allait gagner à lui tout seul. Et c’est là que commença la boucherie. Les archers ennemis s’étaient placés sur les flanc et décochaient des flèches qui causèrent de lourdes pertes au sein de l’armée du Roy. L’insolent qui pris l’assaut au devant réussissait à les éviter tandis que ses camarades tombaient à ses côtés. Les rangs s’amenuisaient à force que la troupe avançait. Certains tombaient d’épuisement et ne pouvaient plus se relever. Aussitôt le gros de la troupe était passée, les charognard se jetaient sur eux et les dépouillaient.

La course fut longue et effrénée, mais toutefois il resta encore une dizaine d’hommes qui atteignis leur but, dont notre vaillant et intrépide qui provoqua ce désordre. Il fut d’ailleurs le premier à s’élancer sur la lourde armure du général d’en face. Il avait bien compris les ordres du roi, il fallait que cette ennemi se livre à lui. Un combat épique venait de commencer. Les derniers hommes qui l’accompagnait périrent tous écrasés par les effroyables coups de l’ennemi. Et c’est à bout de force que notre hommes pénétra enfin dans l’Eden tant désiré.



La reine était enceinte!!

Quelques semaines passèrent et la nouvelle fut officialisée au sein du chétif royaume. Les cloches de toutes les églises sonnèrent pour fêter l’événement, le roi aura un descendant.
 

unmerged(38642)

Hawkeye.
Jan 24, 2005
1.095
0
Hop c'est excellent :D