• Crusader Kings III Available Now!

    The realm rejoices as Paradox Interactive announces the launch of Crusader Kings III, the latest entry in the publisher’s grand strategy role-playing game franchise. Advisors may now jockey for positions of influence and adversaries should save their schemes for another day, because on this day Crusader Kings III can be purchased on Steam, the Paradox Store, and other major online retailers.


    Real Strategy Requires Cunning

Black Ader

Second Lieutenant
18 Badges
Mar 11, 2007
173
3
  • Hearts of Iron III
  • Europa Universalis IV: Pre-order
  • Victoria 2: Heart of Darkness
  • Victoria 2: A House Divided
  • Victoria 2
  • Semper Fi
  • Victoria: Revolutions
  • Hearts of Iron III Collection
  • Hearts of Iron III: Their Finest Hour
  • For the Motherland
  • For The Glory
  • Europa Universalis IV: Call to arms event
  • Darkest Hour
  • Crusader Kings II: Sword of Islam
  • Crusader Kings II: Legacy of Rome
  • Crusader Kings II
  • Arsenal of Democracy
Bonjour à tous,
Il m'a fallu me faire violence pour écrire ce message, jouant à EU depuis la sortie du I, ayant passé un nombre incalculable et sans doute indécent d'heures là-dessus, mais enfin j'ai dû me rendre à l'évidence: avec l'agceep version "for the glory", mes réflexes sont rouillés. Pris d'une vague nostalgie je m'y suis remis depuis quelques temps, et après une partie avec l'Espagne d'une facilité habituelle, j'ai enchaîné les défaites avec des nations pourtant aisées à diriger dans mon souvenir: Suède, Ottomans...
Il semblerait donc que je doive revoir les mécanismes...D'où ce topic.

Autant que je me souvienne, gagner une partie n'était pas des plus difficiles avec des nations majeures: j'équilibrai la recherche en fonction des opportunités, mais avec toujours un accent mis sur le commerce, je mettais l'envoi de marchands en automatique, et j'attendais les bons généraux pour récupérer mes provinces core. Tout en ajustant ma politique intérieure vers la centralisation, la ploutocratie, la fin du servage et l'innovation. Petit à petit le revenu lié au commerce augmentait, la recherche avançait, et vers la fin je pouvais me payer la fantaisie de déclarer des guerres sans casus belli qui achevaient de me donner un empire dodu. Quelques manufactures aussi sur la fin. Et le tour était joué, en général j'achevais toutes mes recherches début 19e siècle, si pas avant avec l'Espagne ou la France.

Mais dans mes récentes parties, les chose sont différentes. Prenons l'exemple d'une partie avec la Suède. Mon revenu commercial stagne, j'ai beau être en tête de la recherche à ce niveau là, mes marchands ne me rapportent que des succès précaires, et du coup pour rester à niveau je dois sacrifier la marine et l'infrastructure. Et pour l'armée, j'en suis encore en plein baroque en 1700 (mais tout le monde en est au même point cela dit).
Et l'Espagne est 3000 points au-dessus de moi. Je vois mal comment la dépasser en un siècle à ce rythme...

Les bellicistes diront que je n'ai qu'à dès le départ annexer tout ce qui passe à portée de main, mais enfin j'aime bien ne pas me lancer de suite à la conquête du monde, et dans mon souvenir un style de jeu relativement calme ne laissait pas tant en arrière.
D'ailleurs l'Espagne mène apparemment par son économie plus que par ses conquêtes.

Donc quels sont vos conseils? ne pas mettre l'accent sur le commerce? envoyer soi-même ses marchands? Avoir une attitude plus belliciste?
 

unmerged(43599)

Pontifex Maximus des AAR's
Apr 26, 2005
4.535
0
cognomen.skyrock.com
Je pense que l'Espagne domine grâce à ses colonies et l'or qui en découle. Je pense que tu dois conquérir un minimum. Juste te baser sur la Suède même, tu ne sera jamais plus qu'une puissance régionale. Un peu comme se limiter à Moscou, ne fera jamais d'eux une puissance, sauf si ils conquèrent les Khanats du Sud et la Sibérie.
 

Boon63

First Lieutenant
7 Badges
May 10, 2010
294
0
  • Europa Universalis III Complete
  • Divine Wind
  • Heir to the Throne
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • 500k Club
Jouant en ce moment même une partie avec la Suède, le slider Merc./Free Trade de départ de ce pays en 1399 est à -3 (c'est-à-dire très mercantile). Le bonus de mercantilisme n'est pris en compte que pour les marchands que tu envoies dans les CoT pour lesquels tes provinces contribuent !
C'est-à-dire que plus tu as de provinces qui 'vont' dans Lübeck, par exemple, plus le bonus mercantile sera important. Au final, le mercantilisme n'est utile que si tu prévois d'envoyer tes marchands dans le CoT où les trade values de tes provinces 'vont'.

De fait, j'ai eu moi-même des difficultés à commercer en début de partie. Même à Lübeck ! Alors que je faisais partie de la Trade League de la Hanse et que mes provinces représentaient un %age non négligeable de la valeur de ce CoT. Cela vient de la qualité de la compétitivité de certaines nations, issue du slider Free Trade.

Donc, si tu veux une compétitivité en commerce, il te faut :
- soit dépenser des sliders pour aller vers le Free Trade, ce qui te permettra d'envoyer des marchands dans tous les CoT, si tant est que tu aies le Trade Range suffisant ;
- soit conquérir suffisamment de territoires pour que tes provinces représente un %age très important de la valeur du CoT. Ici, le slider Merc. sera utile, mais seulement dans le CoT où tes provinces contribuent ;
- soit contruire un CoT chez toi et... conquérir. Le nombre de provinces à contribuer à ton CoT national augmentera, augmentant ainsi la valeur du CoT en question. Là , c'est encore le bonus de mercantilisme qui sera exploiter.

Pour conclure, un commerce florissant sans conquête passe nécessairement par le slider Free Trade, en évitant de prendre trop de points d'Infamie.

EDIT : dsl, j'étais suffisamment dans le gaz pour ne pas me rendre compte que l'on est dans les enfilades concernant les mods... :p Ce que j'ai écrit là, ne concerne que EU III 5.1 BJLT. Et je ne peux dire si ce que j'ai mentionné est valable pour AGCEEP. Si c'est effectivement un hors-sujet, j'en suis désolé.
 
Last edited:

hildoceras

Fossile en devenir
Moderator
7 Badges
May 16, 2002
7.447
27
  • Europa Universalis III
  • Europa Universalis III Complete
  • For The Glory
  • Europa Universalis III Complete
  • Europa Universalis III Complete
  • 500k Club
  • Europa Universalis III: Collection
je ne joue pas avec AGCEEP, donc si ce mod apporte des modifications spécifiques, je suis dans le flou. Mais dans le FtG de base, tes choix sont valides. Cependant le commerce ne rapporte vraiment qu'avec une surveillance continue et un micromanagement fastidieux. Une réflexion est en cours pour tenter d'améliorer cela, mais ce ne serait pas simple me dit-on (sinon, je suppose que cela aurait été fait dès EU2).

Pour ma part, quand j'ai une nation maîtrisant un CdC ou ayant de grosse parts dans un CdC, je tente de surveiller et de maintenir un bon niveau dedans. Un ou deux CdC au pire. L'argent me semble mieux utilisé dans des investissements de manufactures ou de colonies.
Une fois rendu au niveau d'infrastructure 5, avec une lutte contre l'inflation enfin efficace, j'ai souvent atteint une taille telle que je peux mettre le commerce en automatique, je n'en suis plus à contrôler le demi écu d'économie tellement je produis d'argent.

Donc mon objectif est le plus souvent d'atteindre ce point où l'argent n'est plus un problème :p

Pour la Suède, le protestantisme et plusieurs CdC accessibles en font une nation marchande par excellence. Toutefois, Mecklembourg et Danzig ne sont pas forcément les meilleurs CdC à exploiter, car l'un est très concurrencé et l'autre pauvre. Il vaut alors mieux viser le CdC russe ou carrément l'égyptien ou le perse bizarrement moins concurrencé (la différence de niveau doit jouer, sûrement).

Les colonies seraient un bon choix si la Suède n'était pas si orientée terrestre. Éventuellement se faire un trou en Amérique du Nord en jouant le Français contre l'Anglais ou l'inverse. Mais ça suppose qu'on a pacifié le Danemark et la Russie...